Quels sont les oiseaux les plus rapide du monde ?

10 – Fuligule à dos blanc – 115 hm/h

Le Fuligule à dos blanc est un canard plongeur qui vit dans les marais et les marécages partout en Amérique du Nord. Ils ont une envergure de 85 centimètres. En vol, ils pouvaient atteindre une vitesse maximale de 115 km/h. C’est un oiseau migrateur. Ils commencent leur migration au début de l’hiver, vers les Grands Lacs, situés entre les frontières des États-Unis et du Canada. Ils volent dans une formation en forme de’V’ pendant leur migration.

9 – Albatros à tête grise – 125 km/h

L’albatros à tête grise est un gros oiseau marin qui se reproduit principalement dans le secteur sud atlantique de l’océan Austral. Comme leur nom l’indique, ils ont une tête et un cou gris bleuté et une queue gris noir. Avec une envergure de 2,2 mètres, l’albatros à tête grise peut voler à une vitesse maximale de 125 km/h. Pendant la recherche de nourriture, ils se déplacent à une vitesse normale de 110 km/h sans se reposer. Les conditions de vent de l’océan Austral ont une influence énorme sur la vitesse de vol de l’albatros à tête grise. Ils profitent des fortes tempêtes antarctiques pour voler plus vite. Dans de telles conditions, la grande envergure de l’albatros à tête grise lui permet également d’effectuer un vol bien équilibré.

8 – Harles huppés – 130 km/h

Le harle couronné est un grand canard plongeur. On les trouve en grand nombre dans les lacs et les rivières d’eau douce d’Amérique du Nord et d’Europe. Le harle huppé adulte a une envergure de 0,7 à 0,8 mètre. Avant l’arrivée de l’hiver, il migre vers le nord du Canada et l’Alaska à partir des terres intérieures de l’Amérique du Nord. Au cours de ce voyage, les harles à poitrine rouge atteignent une vitesse maximale de 130 kilomètre à l’heure. Les Grands Lacs, les marais et les terres humides du Nord du Canada sont les principaux sites de reproduction du harle couronné. Pour attirer la femelle, l’oiseau mâle étire son cou et fait ronronner la femelle. La femelle pond jusqu’à 10 œufs. Le harle couronné se nourrit principalement de poissons, de crabes et de crevettes.

7 – Oie armée de Gambie – 140 km/h

L’oie armée de Gambie est un grand oiseau sauvage que l’on trouve dans les zones humides d’Afrique. Ils peuvent avoir une longueur de 75 à 115 cm et peser jusqu’à 7 kg. Ils ont également une envergure de 1,5 à 2 mètres.

6 – La Frégate – 150 km/h

La frégate est un grand oiseau marin que l’on trouve dans les régions tropicales du monde entier. Ils ont une envergure de 2,3 mètres. Par rapport au poids corporel, les frégates ont la plus grande envergure d’ailes au monde. La frégate peut atteindre une vitesse maximale de 150 km/h. Ils sont également connus pour rester en ondes pendant une semaine. On dit que l’oiseau frégate ne vient à terre que pour se reposer et se reproduire. Contrairement à d’autres oiseaux rapides, les frégates ne peuvent pas bien marcher sur terre, surtout en bord de mer. Pour attraper les proies comme les poissons volants, les crabes et les crustacés, les frégates volent dans les airs et cueillent leurs proies au bon moment.

5 – Le passe-temps eurasien – 160 km/h

Le passe-temps eurasien est un petit membre de la famille des faucons. On les trouve dans les forêts ouvertes, les bords de rivières et les forêts d’Afrique, d’Europe et d’Asie. Le passe-temps eurasien est un oiseau migrateur de longue distance. Ils migrent vers l’Afrique centrale et l’Asie du Sud pour passer l’hiver. Ils peuvent voler à une vitesse maximale de 160 km/h. Ils sont également connus pour leur vol rapide et acrobatique.

4 – Martinet noir – 200 km/h

Le martinet noir est un grand martinet qui habite dans les collines rocheuses de la Sibérie et de l’Asie. À une vitesse maximale de 200 km/h, le martinet noir est l’oiseau le plus rapide en vol battante. Ils ont de longues ailes courbes et un corps puissant. Il les aide à atteindre une vitesse exceptionnelle en vol.

3 –  Faucons Gerfaut – 210 km/h

Les faucons gerfaut sont connus pour leur plongée à grande vitesse et leurs longues ailes pointues. Les faucons gerfaut sont les plus grands faucons du monde. Ils peuvent avoir une longueur de 50 à 60 centimètres et peser jusqu’à 1,3 kg. Ils plongent abruptement pour attraper leurs proies depuis de grandes hauteurs. Lors d’une plongée, un faucon gerfaut peut atteindre une vitesse maximale de 210 km/h. Les faucons gerfaut ont également un contrôle exceptionnel sur leur plongée rapide. La plongée des faucons gerfaut a plusieurs phases de vol. Ils augmentent ou diminuent la vitesse en changeant la position de leurs ailes. Les faucons gerfaut ont de larges ailes pointues. Leur envergure mesure 125 centimètres de longueur d’un bout à l’autre.

2 – Aigle royal – 320 km/h

L’aigle royal est le plus grand rapace d’Amérique du Nord. Cet aigle puissant a une longueur de 65 à 100 cm et pèse jusqu’à 7 kg. L’aigle royal a également une envergure de 2,3 mètres. Ils plongent sur leurs proies depuis les hauteurs. Pendant une plongée, l’aigle royal peut atteindre une vitesse maximale de 200 km/h. Avec ses longues et larges ailes, l’aigle royal peut s’élever dans les airs pendant longtemps. Ils ont aussi une vision très forte et peuvent repérer la proie de très haut. Une fois qu’un aigle royal a repéré sa proie, l’aigle plonge sur la proie avec une vitesse étonnante. Avec une grande vitesse de plongée et des serres acérées, ils s’emparent facilement de la proie. L’aigle royal peut aussi voler à une altitude de 3 000 à 4 500 mètres.

1 – Faucon pèlerin – 390 km/h

Avec une vitesse de pointe de 390 km/h, le faucon pèlerin est la créature vivante la plus rapide sur Terre. C’est un des rapaces les plus commun que l’on trouve sur tous les continents à l’exception de l’Antarctique. Le faucon pèlerin adulte a de longues ailes pointues aux muscles puissants. Il leur donne une vitesse de vol exceptionnelle. Les plumes raides sur leurs ailes évitent également les risques de traînée par le vent. Les faucons pèlerins montrent un spectaculaire parade pendant la chasse. Ils plongent sur de petits oiseaux d’en haut. Normalement, les faucons pèlerins peuvent tuer leurs proies en un rien de temps en raison de la vitesse étonnante de la plongée. Contrairement aux autres oiseaux, le faucon pèlerin a un cœur fort et des poumons très efficaces. Pour que leur corps reçoive suffisamment d’oxygène même à la grande vitesse qu’ils atteignent pendant une plongée.

Laisser un commentaire