Comment prendre soin de sa perruche calopsitte ou cockatiel ?

Apprivoiser une perruche calopsitte

Câlin, extraverti et comique ne sont que trois raisons pour lesquelles la perruche calopsitte est l’un des oiseau de compagnie favoris des amateurs d’oiseaux. Les perruche calopsittes sont aussi des siffleurs talentueux, et les perruche calopsittes mâles en particulier sont connus pour leurs sérénades sifflées, qui peuvent être dirigées vers leur personne préférée, leur objet préféré ou leur miroir réfléchissant. Quand ils ne sifflent pas ou ne s’occupent pas à chercher de la nourriture et à s’amuser autour de la cage à oiseau, les perruche calopsittes aiment souvent passer leur temps libre à se blottir contre l’épaule de leur personne préférée. Un perruche calopsitte en bonne santé et bien socialisé peut être un excellent animal de compagnie pour la famille et est également idéal pour la vie en appartement.

L’habitat naturel de la perruche calopsitte

Les perruche calopsittes sont originaires des régions semi-arides d’Australie. Cet environnement ouvert pourrait être une raison pour laquelle les perruche calopsittes n’ont pas le cri perçant des perroquets provenant d’habitats de forêt tropicale dense. Les perruche calopsittes sauvages s’envolent vers le sol à la recherche de nourriture. Les perruche calopsittes se reproduisent facilement dans la nature, et ils sont également faciles à élever en captivité, ce qui les rend largement disponibles comme animaux de compagnie à un coût moindre que la plupart des autres espèces de perroquets. Les perruche calopsittes sauvages sont toujours à l’affût des prédateurs et ont le sommeil léger. Un perruche calopsitte d’animal de compagnie peut avoir un épisode occasionnel de peur nocturne, où il se cogne à la cage la nuit comme s’il était surpris. Vous pouvez aider votre perruche calopsitte à retrouver son chemin vers son perchoir en laissant une veilleuse allumée dans sa chambre.

La bonne volière ou cage pour perruche calopsitte

Un perruche calopsitte a besoin d’une volière suffisamment spacieuse pour accueillir plusieurs perchoirs à oiseaux, jouets, bols de nourriture et avoir suffisamment d’espace pour battre ses ailes sans les heurter contre quoi que ce soit.  Une cage avec une grande porte avant est idéale parce qu’elle facilite le retour d’un perruche calopsitte dans sa cage.

Que mange les perruches calopsittes ?

Un régime sain de perruche calopsitte comprend des régimes équilibrés tels que les mélanges de graines pour oiseaux, ainsi que d’autres aliments, des légumes frais et quelques graines. Un perruche calopsitte bien soigné peut vivre plus de 20 ans.

Comportement de la perruche calopsitte

La position des plumes de la crête d’un perruche calopsitte peut vous indiquer son humeur. Les plumes droites de la crête peuvent signifier que l’oiseau est effrayé ou très curieux. Un perruche calopsitte défensive tiendra ses plumes de crête aplaties près de sa tête, et il pourrait être particulièrement stressé s’il siffle aussi. Un perruche calopsitte détendu aura des plumes de crête légèrement retenues, ainsi que des plumes de joues pelucheuses et vous pourriez aussi l’entendre moudre son bec avec contentement.

Les jouets conçus pour être détruits par de petits becs sont parfaits pour les perruche calopsittes et comprennent des morceaux de papier, du carton de bois tendre ou du cuir brut non toxique à mâcher. Les perruche calopsittes aiment aussi les jouets avec des éléments en plastique dur, tels que des perles à manipuler. Les perruches calopsittes mâles recherchent souvent des miroirs et d’autres articles réfléchissants pour siffler. Un perruche calopsitte peut être enclin à s’envoler de sa cage ou de sa salle de jeux vers le sol, alors soyez très prudent lorsque votre oiseau sort de la cage afin de ne pas marcher dessus et que d’autres animaux, comme les chats ou les chiens, ne puissent s’y rendre. Une perruche calopsitte femelle peut chercher un endroit sombre et clos dans lequel nicher, comme le coin d’une armoire ou derrière un meuble (même s’il n’y a pas de perruche calopsitte mâle), alors gardez ces endroits hors limites. On peut apprendre aux perruche calopsittes à siffler de nouveau à votre signal, mais ils ne sont généralement pas connus pour leurs tours entraînés.

Le chant de la perruche calopsitte

Les perruche calopsittes sont plus enclins à siffler qu’à parler. Les perruche calopsittes mâles sont plus susceptibles de parler que les femelles, et certains peuvent apprendre à prononcer quelques mots ou phrases. Les perruche calopsittes ont tendance à pépier plutôt qu’à crier, et leur volume sonore relativement faible en fait un bon animal d’appartement. Votre perruche calopsitte pourrait vous appeler si vous quittez la pièce pour essayer de rester en contact avec vous.

Les maladies courantes chez la perruche calopsitte

Il est normal qu’un perruche calopsitte éternue plusieurs fois par jour pour enlever la poussière ou les squames de ses narines, ce qui peut s’accompagner d’un écoulement clair. Si l’éternuement est persistant et/ou si l’écoulement n’est pas d’une couleur claire, contactez votre vétérinaire aviaire. Les perruche calopsittes sont d’excellents voltigeurs et ont besoin de coupes d’ailes plus fréquentes que les autres espèces de perroquets parce qu’ils sont capables de voler peu de temps après avoir fait couper leurs plumes. Les perruche calopsittes mue (ils perdent leur plumage et commencent à en faire pousser de nouvelles plumes) quelques fois par an.

L’un des principaux problèmes de santé des femelles perruche calopsittes est la ponte chronique, qui peut appauvrir leur corps en minéraux et en calcium vitaux, ainsi que la fixation de l’œuf, dans laquelle la poule est incapable de passer un œuf (une poule n’a pas besoin d’un mâle perruche calopsitte présent pour produire un œuf ; il s’agit seulement d’un œuf infertile). Par conséquent, les perruche calopsittes femelles ont souvent besoin d’un supplément de calcium dans leur alimentation, comme un régime à base de calcium enrichi ou un supplément comme un os de seiche. Comme les perruche calopsittes sont souvent nourris essentiellement avec des graines, beaucoup souffrent de malnutrition et de carences en vitamines et minéraux. Un régime à base de toutes les graines est également riche en matières grasses, ce qui peut entraîner une maladie du foie gras. Une alimentation saine, faible en gras et équilibrée en vitamines, minéraux et acides aminés peut contribuer grandement à prévenir les maladies dans votre perruche calopsitte.

Obtenir un perruche calopsitte

Les perruche calopsittes pour animaux de compagnie sont disponibles dans les grandes animaleries, dans les magasins de détail pour oiseaux, directement auprès d’un éleveur d’oiseaux ou par l’entremise d’un organisme de sauvetage ou d’adoption d’oiseaux. Si vous adoptez un oiseau de compagnie d’un organisme de sauvetage ou d’adoption d’oiseaux ou d’un propriétaire individuel, obtenez un aperçu complet de l’histoire de l’oiseau : Pourquoi l’oiseau est-il confié à l’adoption ? L’oiseau a-t-il des problèmes de comportement ou des phobies ? Comment l’oiseau préfère-t-il interagir ? Aime-t-il être caressé ? Quel type d’aliment l’oiseau mange-t-il ; a-t-il des friandises préférées ? L’oiseau a-t-il consulté un vétérinaire ? Si vous achetez un jeune oiseau, assurez-vous qu’il a des plumes et qu’il est complètement sevré (il n’a pas besoin d’être nourri avec une seringue ou par les parents). Les signes d’un oiseau en santé comprennent : la vigilance, des plumes propres et vibrantes, des yeux et des narines vifs, propres et sans écoulement. Demandez si l’animalerie ou l’éleveur a une garantie de santé et/ou inclut une visite gratuite chez le vétérinaire pour un bilan de santé.

Laisser un commentaire